Appel à contributions : « Regards sur les scènes du zine et de l’édition alternative »

Colloque CRILCQ, Université de Montréal 6 et 7 octobre 2022

Date limite : 26 juin 2022
Les zines ont rarement fait l’objet d’analyses approfondies au Québec, contrairement aux
chercheurs·euses américains·es ou européens·nes qui les étudient depuis une vingtaine
d’années déjà l’une des principales études scientifiques sur le zine reste Notes from
Underground. Zines and the Politics of Alternative Culture de Stephen Duncombe, publiée
aux ÉtatsUnis en 1997 et qui sera rééditée plus d’une fois. Malgré la place grandissante que les zines occupent dans la sphère culturelle québécoise et canadienne, ils restent assez
méconnus du public en général. On les perçoit souvent comme des « ovnis littéraires »
(Legendre, 2020), notamment en raison des multiples formes qu’ils peuvent prendre, parfois loin de celle d’un livre. Au fil des années, le zine s’est toutefois doté de son propre lectorat, en marge des regroupements culturels existants. Il est devenu, pour plusieurs communautés marginalisées ou exclues des institutions, un espace vital qu’elles investissent et le lieu d’accueil de discours engagés. De cette manière, ces communautés peuvent exprimer leurs conditions et leur réalité en outrepassant l’institution et les normes de publication traditionnelle.


On commence à voir des institutions et des centres de recherche créer des collections de zines ou des programmes connexes de création d’archives de zines. Certaines institutions concentrent leurs collections sur un sujet particulier alors que d’autres cherchent à dresser un portrait plus complet de la scène du zine. Parmi les institutions notables, on retrouve notamment The Toronto Zine Library, The British Library, The Harvard University’s Schlesinger Library ainsi que le Centre d’Archives gaies du Québec. Au Québec toujours, le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ) nourrit chaque année sa collection de zines, nommée « Édition alternative : fanzine, microédition et autres objets d’art ». La collection a débuté en 2016 et les acquisitions du Centre se font majoritairement dans le cadre de visites annuelles à Expozine. Ces institutions ou regroupements permettent une plus grande visibilité et une plus grande accessibilité de ces publications rares ou éphémères, permettent aussi d’en garder une trace et de rejoindre le lectorat d’une autre façon.
L’objectif du colloque « Regards sur les scènes du zine et de l’édition alternative » est d’ouvrir un dialogue sur l’édition alternative en rassemblant les divers acteurs·rices du milieu du zine du Québec et du Canada et les chercheurs·euses du milieu académique. Nous souhaitons tout particulièrement offrir un lieu d’échanges permettant d’explorer la liberté permise par le zine et son influence sur les aspects politiques du discours. Nous souhaitons également questionner la place et les perspectives du zine au sein du champ littéraire canadien.
Nous invitons les artistes, les chercheurs·euses, les éditeurs·rices et les acteurs·rices du
milieu du zine à réfléchir entre autres aux pistes suivantes :

La création de zines ;

Les différences entre zine, fanzine et livres d’artistes ;

La matérialité du zine ;
Les communautés du zine ;

Le zine comme espace de réflexion et de création autour des questionnements liées
aux féminismes et aux genres ;

La place du zine dans l’institution (milieu littéraire, milieu éditorial, universités, etc.) ;

Les ponts possibles entre les scènes du zine et le milieu littéraire ;

L’aspect marginal du zine ;

La réception du zine et son horizon d’attente ;

Les liens entre le zine et le livre traditionnel ;

Le marché du zine ;

L’archivage du zine ;

Etc.

Les propositions, rédigées en français ou en anglais, peuvent prendre la forme de
communications ou de tables rondes et relever de la recherche, de la création ou de la
recherchecréation. La durée prévue pour les communications est de 20 minutes. Pour les
propositions de tables rondes, de brèves notices des intervenants·es sont demandés. La
durée des tables rondes variera en fonction du nombre d’intervenants·es.

Les propositions (titre et résumé de 250300 mots), accompagnées d’une notice
biobibliographique (100 mots maximum), sont attendues au plus tard le 26 juin 2022 et
doivent tre transmises à l’adresse colloque.zines@gmail.com (Objet : proposition colloque zines 2022).

Organisation :

Benjamin Forget (CRILCQ, Figura, Université de Montréal)

Karolann StAmand (CRILCQ, Figura, Université de Montréal)

_____________

Bibliographie

BACHAND, Éric (réalisation), « Qu’estce qu’un zine? » sur ONFR+ Culture, 7 novembre
2019 [en ligne]
https://onfr.tfo.org/questcequunzine/.
Balado Québec, Le syndrome de la page colorée, 20202021, [en ligne]

https://baladoquebec.ca/lesyndromedelapagecoloree
.
DUNCOMBE, Stephen, Notes from Underground. Zines and the Politics of Alternative
Culture, Bloomington, Microcosm Publishing, 2008 [1997].

GRAYSON, Margaret, « Zine Scene: Exploring Montréal’s Indie Artistry », in Vermont’s
Independence Voice.
Seven Days, 18 décembre 2019.
LEGENDRE, Izabeau, « La scène du zine de Montréal : histoire, organisation et position dans
le champ culturel », mémoire de maîtrise, Université du Québec à Montréal, 2020.

Dieser Beitrag wurde unter Aktuelles, Call for Papers veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.