Conférence: Refaire la survivance? La cause nationale canadienne-française dans l’arène politique étatsunienne (sur zoom))

Vendredi 1er avril 2022, 11h00 à 12h30, Université du Québec à Chicoutimi

Cette conférence se tiendra sur Zoom. Il suffit de vous inscrire en remplissant le formulaire au bas de cette page pour recevoir le lien de connexion.

Résumé
On a souvent attribué la lente entrée politique des Canadiens français aux États-Unis à la forte mobilité des familles émigrantes et à la proximité de la terre natale. De nouvelles recherches révèlent un autre facteur tout aussi important : le défi d’agencer les préoccupations culturelles héritées du milieu québécois à un régime démocratique participatif organisé bien avant l’arrivée des Canadiens. Cette tension entre l’idéal de la survivance et les réalités partisanes des États-Unis continuera à marquer la politique franco-américaine pendant plusieurs générations. L’histoire des « Francos » soulève ainsi d’importantes questions quant aux possibilités politiques qui s’offrent aux francophonies minoritaires de part et d’autre de la frontière.

Une conférence de
Patrick Lacroix, Directeur des archives acadiennes, Fort Kent

Patrick Lacroix détient un doctorat de la University of New Hampshire. Il est l’auteur de John F. Kennedy and the Politics of Faith et de « Tout nous serait possible » : Une histoire politique des Franco-Américains, publié aux Presses de l’Université Laval en 2021. Ses recherches ont paru dans plusieurs revues scientifiques, dont la Catholic Historical ReviewQuébec Studies, la Revue d’histoire de l’Amérique française et Vermont History. M. Lacroix se penche notamment sur les débuts de la diaspora canadienne-française et sur les mutations des communautés francophones dans les régions rurales des États-Unis. Il est présentement directeur des Archives acadiennes à Fort Kent dans le Maine.

Commentée par 
Alexandre Dubé, Professeur d’histoire, UQAC

Alexandre Dubé est professeur régulier au département des sciences humaines et sociales de l’Université du Québec à Chicoutimi, où il enseigne l’histoire du Canada, de la Nouvelle-France et du monde atlantique. Docteur en histoire de l’Université McGill, ses intérêts portent sur l’histoire du politique, de l’État, de l’économie politique et de la culture matérielle. Ancien fellow de l’université Caltech (2016-2017), il a enseigné de nombreuses années à la Washington University de Saint-Louis. Ses recherches lui ont en outre mérité des bourses postdoctorales de l’Omohundro Institute of Early American History and Culture et de la John Carter Brown Library.

Dieser Beitrag wurde unter Aktuelles, Veranstaltungen veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.