Appel de communication: Un fricot pour Germaine Guèvremont

Colloque, Université du Québec à Montréal, 23-24 octobre 2018

L’année 2018 marque le cinquantième anniversaire du décès de Germaine Guèvremont, qui a été tour à tour journaliste, chroniqueuse, nouvelliste, romancière et scénariste pour la radio et la télévision. À cette occasion, notre groupe de recherche souhaite organiser un fricot d’envergure (« festin, repas plantureux » ou, en termes savants, colloque sur la poétique de la variation) les 23 et 24 octobre 2018, en invitant les chercheuses et les chercheurs intéressé.e.s par cette écrivaine à explorer différentes facettes de son œuvre multiforme. Si le recherches sur le roman Le Survenant ont été nombreuses, ses autres œuvres publiées, Marie-Didace, et surtout En pleine terre, ont été moins abordées. La récente publication d’une édition critique d’En pleine terre et du Cycle du Survenant rend disponible de nombreux documents inédits, notamment diverses adaptations radiophoniques. Malgré l’immense succès qu’elles ont connu, les œuvres médiatiques du Cycle du Survenant sont une véritable terra incognita. En plus de Tu seras journaliste et Une grosse nouvelle, republiés en 2013 aux PUM, Guèvremont a écrit de nombreuses autres œuvres inédites : contes et nouvelles, sketches radiophonique, etc. L’auteure a également signé des textes journalistiques et des chroniques et a entretenu une correspondance d’envergure avec le poète Alfred DesRochers. Afin de contourner la principale difficulté d’un tel colloque, l’accès aux œuvres, notre équipe s’engage à remettre aux chercheuses et chercheurs des copies des œuvres qui les intéressent et qui sont en voie de publication. Le menu est copieux, digne du fricot des Salvail ou des noces d’Alphonsine et d’Amable. Nous attendons vos commandes!

http://www.crilcq.org/actualites/item/appel-un-fricot-pour-germaine-guevremont/

Date limite: 1 juillet 2018.

Dieser Beitrag wurde unter Aktuelles, Call for Papers veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.